17 juillet 2018

St Budoc

 

Budoc de Dol - Wikipédia

Sous le nom de Bothmael, Budoc apparaît comme un disciple de saint Maudez dans la Vie latine de celui-ci. La Vita Maglorii (vie de Saint Magloire) et la Chronique de Dol (fin du siècle) en font un " archevêque " de Dol à la suite de saint Magloire, lui-même successeur de Saint Samson.

http://wikipedia.org

 

Budoc - Wikipedia

Saint Budoc of Dol (also Budeaux or Beuzec) was a Bishop of Dol, venerated after his death as a saint in both Brittany (now in France) and Devon (now in England). Saint Budoc is the patron of Plourin Ploudalmezeau in Finistère where his relics are preserved.

http://wikipedia.org



Posté par FORTERESSES à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


St Miliau, alias Miliaw

Saint Miliau - Wikipédia

Saint Miliau " de Cornouailles ", Miliaw en langue Cornique, qu'on rencontre aussi sous de multiples formes comme Milliau, Meliau, Méliau, Milio, Meliaw, Miliav, est un ancien roi guerrier celte légendaire de Grande-Bretagne. On le retrouve cependant dans nombre de toponymes et de légendes corniques et bretonnes.

http://wikipedia.org

 

Miliau - Wikipedia

St Miliau or Miliav is a Breton saint and eponym of the village of Guimiliau, where he is particularly venerated. He is said to be a good saint to invoke in cases of rheumatism. St Miliau is a figure of some importance in Breton cult and legend.

http://wikipedia.org

 

Derwela - Wikipédia

Derwela de Cornouailles, dite Sainte Derwela, est une sainte bretonne supposée née en 468. Elle est la première fille, et le premier enfant, du roi Budic d'Armorique et "Elena" d'Anaumide. Elle est fêtée le 18 mars, avec les Dervel, Derwell et Derwella.

http://wikipedia.org

 





Posté par FORTERESSES à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Méloir, alias Melawr

Méloir - Wikipédia

Le Prince Melior de Cornouailles, connu comme Méloir, ou Mélar (dit saint Méloir ou saint Mélar) ( 524, † 544) est le fils de la Reine celte Awrilia de Domnonée (fille du roi de Domnonée) et de Saint Miliau (Miliaw de Cornouailles), légendaire Roi celte de Cornouailles et de Bretagne.

http://wikipedia.org

 

Melor - Wikipedia

Melor (also known in Latin as Melorius; in Cornish as Mylor; in French as Méloir; and other variations) was a Breton saint who, in England, was venerated particularly in Wiltshire where he was titular of Amesbury Abbey, which claimed his relics.

http://wikipedia.org

 



Posté par FORTERESSES à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Guirec, alias Erec

Saint Guirec - Wikipédia

Saint Guirec ou saint Guevroc ou saint Guéroc ou saint Kirecq ou saint Kirec ou saint Kireg est un saint breton, venu de l'île de Bretagne (Grande-Bretagne actuelle), dans l' Armorique primitive, considéré comme saint par l'Église catholique sans avoir été le sujet d'une canonisation formelle; en effet, au cours du premier millénaire, l'Église n'avait pas encore défini les règles canoniques définitives pour la reconnaissance des saints.

http://wikipedia.org

 

Saint Guirec - Wikipedia

He allegedly arrived in Brittany in a stone trough pulled by angels, landing on the small beach that now bears his name. A shrine first built in the 12th century called L'Oratoire de Saint-Guirec (the Oratory of Saint Guirec) stands in the bay at Ploumanac'h with a chapel on the facing beach.

http://wikipedia.org

 

Erec and Enide - Wikipedia

Erec and Enide ( French: ) is the first of Chrétien de Troyes' five romance poems, completed around 1170. It is one of three completed works by the author. Consisting of about 7000 lines of Old French, the poem is one of the earliest known Arthurian romances in any language, predated only by the Welsh prose narrative Culhwch and Olwen .

http://wikipedia.org



Érec et Énide - Wikipédia

Érec et Énide (Erec et Enide dans la graphie originale) est le premier roman arthurien de Chrétien de Troyes, écrit vers 1160- 1164 ( Philippe Walter opte lui pour une datation entre 1165 et 1170 et Pierre F. Dembowski pour l'année 1170).

http://wikipedia.org

 

Geraint - Wikipedia

Geraint is a character from Welsh folklore and Arthurian legend, a king of Dumnonia and a valiant warrior. He may have lived during or shortly prior to the reign of the historical Arthur, but some scholars doubt he ever existed. The name of Geraint is a Welsh form of the Latin Gerontius, meaning old man.

http://wikipedia.org

 

Geraint - Wikipédia

Le nom gallois Geraint ou Gereint proviendrait du latin Gerontius. Le nom breton Érec est la traduction du " Geraint " gallois. Une autre théorie évoque le nom breton du pays vannetais, Bro-Érec, comme source d'inspiration de Chrétien de Troyes pour nommer les deux protagonistes de son roman.

http://wikipedia.org

 

Geraint de Domnonée - Wikipédia

Geraint (en Latin Gerontius) est un roi de Domnonée qui a régné au début du siècle. Pendant son règne, la Domnonée est entrée probablement en conflit plusieurs fois avec ses voisins Anglo-Saxons du Wessex. Geraint est le dernier roi connu de la Domnonée insulaire unifiée et il était nommé " Roi de Galles " par la Chronique anglo-saxonne .

http://wikipedia.org

 

Geraint of Dumnonia - Wikipedia

Geraint (known in Latin as Gerontius) (died 710) was a King of Dumnonia who ruled in the early 8th century. During his reign, it is believed that Dumnonia came repeatedly into conflict with neighbouring Anglo-Saxon Wessex. Geraint was the last recorded king of a unified Dumnonia, and was called King of the Welsh by the Anglo-Saxon Chronicle .

http://wikipedia.org

 

Waroch Ier - Wikipédia

Waroch ou Guérech ( breton : Gwereg) (mort vers 550), anciennement aussi écrit Waroc et, par erreur, Waroc'h, fut le souverain d'un royaume situé dans le sud de l' Armorique nommé postérieurement Bro Waroch (Broërec ou Bro-Erec). Par convention, pour le différencier de son petit-fils qui porta le même prénom, on le nomme .

http://wikipedia.org

 

 

Posté par FORTERESSES à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2018

St Gestin

 

Gestin (saint) - Wikipédia

Gestin, né au Pays de Galles au siècle, est un saint de l'église catholique. Son nom est dérivé du latin Justinus (Justin) et est connu sous les variantes Yestin (celte), Iestyn (gallois), Istan ou Jestin (breton). Il est l'objet d'un culte local en Bretagne et au Pays de Galles et est fêté le 19 avril.

http://wikipedia.org

 

Saint Iestyn - Wikipedia

Iestyn's dates of birth and death are not recorded. According to some sources, he flourished in the early 6th century; according to others, he was active in the 7th century. He is said to have been the son of Geraint ab Erbin, a ruler of Dumnonia (a Celtic kingdom in what is now southwest England).

http://wikipedia.org



Posté par FORTERESSES à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


St Judual

 

Judual - Wikipédia

Judual est le fils du roi Iona et de son épouse une fille de Budic de Cornouaille une sœur de Meliau et Rivod. Il n'est âgé que de 5/6 ans à la mort de son père vers 540 et plusieurs membres de la famille royale prétendent à la régence mais sa mère accepte de se remarier avec Conomor qui s'impose comme régent et ne tarde pas à vouloir usurper le trône en faisant disparaitre l'héritier.

http://wikipedia.org

 

Plounéour-Ménez - Wikipédia

Cette région du piémont nord des monts d'Arrée est défrichée et mise en valeur par deux ordres religieux, principalement les moines cisterciens de l' abbaye du Relec, située en Plounéour-Ménez, mais aussi les h ospitaliers de l' Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, implantés à La Feuillée (à Keraladan et Mesqueau) selon un système de tenure très particulier : la quévaise.

http://wikipedia.org

 

Abbaye du Relec - Wikipédia

L' Abbaye du Relec (ou Abbaye du Relecq suivant les sources) est une abbaye fondée probablement en 1132 dans un vallon (vallée du Queffleut) au pied des Monts d'Arrée, sur le territoire de la commune de Plounéour-Ménez dans le Finistère en Bretagne. L'église est classée depuis 1914 au titre des Monuments historiques.

http://wikipedia.org




Posté par FORTERESSES à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Samson

 

Samson de Dol - Wikipédia

Il existe deux Vies très anciennes de saint Samson. La Vita prima sancti Samsonis, quelle que soit la date exacte qu'on lui assigne (les estimations sont allées du siècle au début du siècle ; siècle selon P. Flobert), est en tout cas le monument le plus ancien de l' hagiographie bretonne, et le plus ancien document conservé sur l'émigration bretonne en Armorique.

http://wikipedia.org

 

Samson of Dol - Wikipedia

Saint Samson of Dol (also Samsun; born c. late 5th century) was a Christian religious figure who is counted among the seven founder saints of Brittany with Pol Aurelian, Tugdual or Tudwal, Brieuc, Malo, Patern (Paternus) and Corentin. Born in southern Wales, he died in Dol-de-Bretagne, a small town in north Brittany.

http://wikipedia.org



Posté par FORTERESSES à 00:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Peran, alias Piran

 

 

Saint Piran's Flag - Wikipedia

Saint Piran's Flag ( Cornish: Baner Peran ) is the flag of Cornwall, England, United Kingdom. The earliest known description of the flag as the Standard of Cornwall was written in 1838. It is used by some Cornish people as a symbol of identity. It is a white cross on a black background.

http://wikipedia.org




Posté par FORTERESSES à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les Royaumes de Domnonée et de Cornouaille

BRITONNIQUES

BRITONNIQUES

History of Cornwall - Wikipedia

The history of Cornwall begins with the pre-Roman inhabitants, including speakers of a Celtic language, Common Brittonic, that would develop into Southwestern Brittonic and then the Cornish language. Cornwall was part of the territory of the tribe of the Dumnonii that included modern-day Devon and parts of Somerset.

http://wikipedia.org

 

Cornouailles - Wikipédia

Le climat doux et la beauté des côtes rocheuses et des paysages vallonnés attirent une population de retraités venant de toute la Grande-Bretagne. La péninsule de Cornouailles, au long littoral accidenté, charme par son isolement et son aspect sauvage. Le sentier côtier de Cornouailles (430 km), très sinueux, serpente au-dessus de falaises abruptes et de criques dentelées.

http://wikipedia.org

 

Domnonée - Wikipédia

En Grande-Bretagne , alors appelée " Bretagne insulaire ", ce royaume s'est étendu sur l'actuel comté de Devon (ce dernier nom étant l'évolution du mot Dumnonia), et antérieurement aussi sur le domaine des Durotriges autour de Dorchester dans le Dorset jusqu'en 614 et le Somerset jusqu'en 658.

http://wikipedia.org

 

Dumnonia - Wikipedia

Dumnonia is the Latinised name for the Brythonic kingdom in Sub-Roman Britain between the late 4th and late 8th centuries, in what is now the more westerly parts of South West England.

http://wikipedia.org

 

Celtic Britons - Wikipedia

The Britons, also known as Celtic Britons or Ancient Britons, were Celtic people who inhabited Great Britain from the British Iron Age into the Middle Ages, at which point their culture and language diverged into the modern Welsh, Cornish and Bretons (among others). They spoke the Common Brittonic language, the ancestor to the modern Brittonic languages.

http://wikipedia.org



Posté par FORTERESSES à 00:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Marc'h

Budic II of Brittany - Wikipedia

Budic II ( Medieval Latin: Budicius; Welsh: or Buddig ; c. 460 - c. 550), formerly known as Budick, was a king of Cornouaille in Brittany in the late 5th and early 6th centuries. He was the father of Hoel Mawr and is probably to be identified with the Emyr Llydaw ("Emperor of Brittany") and King Nentres who appear in Arthurian legend.

http://wikipedia.org

 

Budic de Cornouaille - Wikipédia

Grégoire de Tours évoque Budic " comte de Cornouaille " contemporain et allié de Macliau avec lequel il conclut un accord selon lequel les domaines du premier décédé reviendraient au survivant. À la mort de Budic Maciau chasse son fils Théodoric nommé " Thierry " par l'évêque de Tours qui s'exile sans doute en Bretagne dans le pays de Gwent contrôlé par sa famille maternelle .

http://wikipedia.org

 

Budic d'Armorique - Wikipédia

Ce hiatus générationnel entre les deux Budic a permis à certaines interprétations de Geoffroy de Monmouth de dédoubler le personnage en Budicius et Budicius II. De ce fait les listes des rois légendaires d'Armorique d' Alain Bouchart et de Bertrand d'Argentré relèvent sa mort en 448 ; elles datent son avènement respectivement en 422 et 438.

http://wikipedia.org

 

Marc'h - Wikipédia

Le roi Marc'h ou Marc est à la fois un personnage de la mythologie celtique et de la légende arthurienne. Il est présent dans les traditions, bretonne et cornique. Son nom (Marc'h signifie " cheval " en breton) et ses attributs (des oreilles du même animal) lui confèrent un rôle psychopompe, à l'instar d' Épona chez les Gaulois, puis les Gallo-romains.

http://wikipedia.org

 

Mark of Cornwall - Wikipedia

Mark of Cornwall ( Latin Marcus , Cornish Margh , Welsh March , Breton Marc'h ) was a king of Kernow ( Cornwall) in the early 6th century. He is most famous for his appearance in Arthurian legend as the uncle of Tristan and husband of Iseult, who engage in a secret affair.

http://wikipedia.org

 

Morvarc'h - Wikipédia

Morvarc'h (en breton : " cheval de mer ") est le nom d'un cheval fantastique du légendaire breton, présent dans deux contes et légendes recomposés aux et siècles. Si son nom apparaît dans des sources plus anciennes, il est inventé ou ré-interprété par Charles Guyot, qui le nomme Morvark dans sa version de la légende de la ville d'Ys en 1926.

http://wikipedia.org

 

Malgven - Wikipédia

Malgven ou Malgwen(n) est un personnage introduit dans la légende de la ville d' Ys à la fin du siècle par Édouard Schuré, peut-être à partir d'une légende locale du cap Sizun. Elle est rendue célèbre par Charles Guyot au début du siècle, dans sa version littéraire de la légende d'Ys.

http://wikipedia.org

 

Dahut - Wikipédia

Il existe deux orthographes, Dahut ou Dahud. Françoise Le Roux et Christian-J. Guyonvarc'h emploient la seconde. Différentes propositions étymologiques ont été faites au cours du temps. Gwenaël Le Duc, professeur de breton et celtique à Rennes II, propose de décomposer le nom de Dahud en (bon) et en l'adjectif ou nom , désignant les sortilèges et le merveilleux.

http://wikipedia.org

 

Ahès - Wikipédia

Ahès a influencé la toponymie bretonne et l'astronomie, puisque " chemin d'Ahès " est l'un des surnoms de la Voie lactée, et " char d'Ahès " l'un de ceux de la constellation de la petite Ourse. Ahès est créditée d'une parenté avec Conan Mériadec.

http://wikipedia.org

 

Posté par FORTERESSES à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]