18 juillet 2018

St Bara

Brychan - Wikipédia

Brychan Brycheiniog roi de Brycheiniog, est réputé être le fils du roi irlandais nommé Anlach, fils de Coronac, et de Marchell ferch Dewdrig du sud du Pays de Galles. Il est le fondateur légendaire et éponyme du premier royaume de Brycheiniog ( Brecknockshire) dans le sud du Pays de Galles et de la maison de Bréhant en Bretagne.

http://wikipedia.org

 

Brychan - Wikipedia

According to Celtic hagiography Brychan was born in Ireland, the son of a Prince Anlach, son of Coronac, and his wife, Marchel, heiress of the Welsh kingdom of Garthmadrun (Brycheiniog), which the couple later inherited. Upon his father's death, he returned to Garthmadrun and changed its name to Brycheiniog.

http://wikipedia.org

 

Cynog ap Brychan - Wikipedia

Cynog son of Brychan ( Welsh: Cynog ap Brychan ; born c. 434), better known as Saint Cynog ( Old Welsh: ), was an early Welsh saint and martyr. His shrine is at Merthyr Cynog in Wales and his feast day is observed on 7 or 9 October.

http://wikipedia.org

 

Brycheiniog - Wikipedia

Brycheiniog was an independent kingdom in South Wales in the Early Middle Ages. It often acted as a buffer state between England to the east and the powerful south Welsh kingdom of Deheubarth to the west. It was conquered and pacified by the Normans between 1088 and 1095, though it remained Welsh in character.

http://wikipedia.org

 

Sainte Ninnoc - Wikipédia

Ninnoc (ou Ninnog en breton), également connue sous les variantes de Nenooc, Nennoca, Nennocha, Ninnoc, Ninnocha, Gwengustle est une sainte bretonne décédée le 4 juin 467 sous le règne de Riothamus, roi de Bretagne armorique et insulaire et d' Anthémius, empereur romain d'Occident. C'est peut-être elle qui est aussi vénérée en Bretagne sous l'appellation de sainte Candide.

http://wikipedia.org

 

Gladys du pays de Galles - Wikipédia

Gladys, nommée aussi Gouladys ou Gladuse ou Gwladys, est une reine du , originaire du pays de Galles. Réputée sainte, elle est fêtée le 29 mars.

http://wikipedia.org

 

Gwladys - Wikipedia

Saint Gwladys ferch Brychan or St Gladys ( Latin- Claudia), daughter of King Brychan of Brycheiniog, was the queen of the saint-king Gwynllyw Milwr and the mother of Cadoc "the Wise", whose vita may be the earliest saint's life to mention Arthur. Gwladys's other children were Cynidr, Bugi, Cyfyw, Maches, Glywys II and Egwine.

http://wikipedia.org

 

Cadoc - Wikipedia

Saint Cadoc or Cadog ( Medieval Latin: Cadocus; also Welsh: ; born c. 497 or before) was a 5th-6th-century Abbot of Llancarfan, near Cowbridge in Glamorganshire, Wales, a monastery famous from the era of the British church as a centre of learning, where Illtud spent the first period of his religious life under Cadoc's tutelage.

http://wikipedia.org









Posté par FORTERESSES à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Légende Arthurienne Galloise

Culhwch ac Olwen - Wikipédia

Culhwch ac Olwen ( français : Culhwch et Olwen) est l'un des contes les plus anciens de ce que l'on appelle Mabinogion, conservés dans le Llyfr Gwyn Rhydderch et le Llyfr Coch Hergest . C'est un des chefs-d'œuvre de la littérature galloise du Moyen Âge, et le texte le plus long et le plus complet de la légende arthurienne galloise.

http://wikipedia.org

 

Dywel fab Erbin - Wikipedia

Dywel fab Erbin is a minor character and warrior of Welsh tradition, the son of Erbin and the brother of Geraint and Ermid. Alongside his brothers, he is named in the early Arthurian tale Culhwch ac Olwen as a knight of Arthur's court at Celliwig.

http://wikipedia.org

 

Livre noir de Carmarthen - Wikipédia

Le livre noir de Carmarthen (en gallois : Llyfr Du Caerfyrddin) est considéré comme le plus ancien des manuscrits écrits partiellement ou totalement en gallois ayant été conservés. Il est conservé à la Bibliothèque nationale du pays de Galles, à Aberystwyth, pays de Galles.

http://wikipedia.org

 

Gereint ac Enid - Wikipédia

Gereint ac Enid est un conte gallois, connu en français sous le titre de Gereint, fils d'Erbin. Dans le livre de Chrétien de Troyes Gereint s'appelle en fait Erec fils du roi Lac .

http://wikipedia.org

 

Geraint son of Erbin - Wikipedia

Geraint son of Erbin (Middle Welsh Geraint uab Erbin) is a medieval Welsh poem celebrating the hero Geraint and his deeds at the Battle of Llongborth. The poem consists of three-line stanzas and exists in several versions all in Middle Welsh.

http://wikipedia.org

 

Posté par FORTERESSES à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Légende Arthurienne Française

Erec and Enide - Wikipedia

Erec and Enide ( French: ) is the first of Chrétien de Troyes' five romance poems, completed around 1170. It is one of three completed works by the author. Consisting of about 7000 lines of Old French, the poem is one of the earliest known Arthurian romances in any language, predated only by the Welsh prose narrative Culhwch and Olwen .

http://wikipedia.org

 

Cligès - Wikipédia

Cligès ou la Fausse Morte est le deuxième roman courtois de Chrétien de Troyes, écrit après Érec et Énide vers 1176. Cette œuvre rédigée en vers octosyllabiques nous est connue par sept manuscrits différents et des fragments.

http://wikipedia.org

 

Tristan et Iseut - Wikipédia

L'histoire de Tristan et Iseut (ou Iseult, Yseut, Yseult, Isolde, Ysolde) est un mythe littéraire, dont les poètes normands, auteurs des premières rédactions conservées de cette légende, ont situé l'action en Cornouailles, en Irlande et en Bretagne.

http://wikipedia.org



Posté par FORTERESSES à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Nérin, St Gildas, Taliesin

Aneirin - Wikipédia

Aneurin, Aneirin ou Neirin mab Dwywei ( 525 - 600) était un poète brittonique, de l' île de Bretagne, qui passe pour avoir été un poète ou un barde dans la cour de l'un des royaumes bretons du Nord (nord du monde de langue brittonique), situé au sud de l' Écosse d'aujourd'hui, donc loin du Pays de Galles.

http://wikipedia.org

 

Aneirin - Wikipedia

Aneirin or Neirin was an early Medieval Brythonic poet. He is believed to have been a bard or court poet in one of the Cumbric kingdoms of the Hen Ogledd, probably that of Gododdin at Edinburgh, in modern Scotland. From the 17th century, his name was often incorrectly spelled "Ane u rin".

http://wikipedia.org

 

Livre d'Aneirin - Wikipédia

Le Livre d'Aneirin (en gallois : Llyfr Aneirin) est un manuscrit gallois contenant des poèmes en vieux gallois et pour partie en moyen gallois, attribués au poète brittonique du siècle, Aneirin.

http://wikipedia.org

 

Book of Aneirin - Wikipedia

The manuscript is kept at the National Library of Wales, Aberystwyth. It dates from around 1265, but is probably a copy of a lost 9th century original. The poetry would originally have been kept alive through oral tradition.

http://wikipedia.org

 

Y Gododdin - Wikipédia

La bataille de Catraeth semble avoir eu lieu vers l'an 600, mais la date de rédaction de est incertaine. Pour certains historiens, le poème est issu d'une tradition orale née peu après l'affrontement dans le , la région de langue brittonique du nord de la Grande-Bretagne.

http://wikipedia.org

 

Y Gododdin - Wikipedia

Y Gododdin ( Welsh: ) is a medieval Welsh poem consisting of a series of elegies to the men of the Brittonic kingdom of Gododdin and its allies who, according to the conventional interpretation, died fighting the Angles of Deira and Bernicia at a place named in about AD 600.

http://wikipedia.org

 

Gildas le Sage - Wikipédia

Gildas (né avant 504, peut-être en 494, mort probablement le à l' Île-d'Houat) est un ecclésiastique originaire de l'île de Grande-Bretagne qui aurait fini sa vie en Bretagne continentale (il est appelé Gweltaz en breton, Giltas dans le plus ancien document citant son nom, une lettre de saint Colomban).

http://wikipedia.org

 

De excidio et conquestu Britanniae - Wikipédia

De excidio et conquestu Britanniæ ac flebili castigatione in reges, principes et sacerdotes ( Sur la ruine et la plainte de la Bretagne et les reproches éplorés contre les rois, les nobles et les prêtres), ou simplement De excidio Britanniæ , est un sermon latin en trois parties composé au siècle par le moine breton Gildas le Sage.

http://wikipedia.org

 

Taliesin - Wikipédia

Taliesin est une figure importante de la mythologie celtique et de la littérature galloise, c'est à la fois un poète historique du siècle et un barde mythique de la littérature galloise. Il n'est pas toujours aisé de les différencier d'autant que le dernier est parfois assimilé à Myrddin.

http://wikipedia.org

 

Taliesin - Wikipedia

Taliesin ( fl. 6th century AD; ; Welsh pronunciation: ) was an early Brythonic poet of Sub-Roman Britain whose work has possibly survived in a Middle Welsh manuscript, the Book of Taliesin . Taliesin was a renowned bard who is believed to have sung at the courts of at least three Brythonic kings.

http://wikipedia.org

 

Livre de Taliesin - Wikipédia

Le Livre de Taliesin ( gallois : Llyfr Taliesin) est un manuscrit datant de la fin du ou de la première moitié du contenant des poèmes considérés comme parmi les plus anciens en gallois, dont une douzaine peuvent être attribués à Taliesin (fin du ).

http://wikipedia.org

 

Posté par FORTERESSES à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2018

Ste Enora, alias Enori

Enora - Wikipédia

Enora est un prénom breton d'origine celtique ( Irlande, pays de Galles). Il est répandu en Bretagne et plus particulièrement dans le Trégor. Enora signifie " Honoré ", honneur en breton. Enora est la forme bretonne du prénom irlandais Honora.

http://wikipedia.org

 



Posté par FORTERESSES à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 août 2018

St Brieuc, alias Brieg

Brieuc - Wikipédia

Son nom est issu du breton " bri " (dignité) et de la terminaison adjective -euc, devenu eg en breton moderne. En breton, Brieuc se dit Brieg (pron. bri-ec). En français on trouve aussi les formes " Briec " et " Brioc ". Il ne faut pas confondre saint Brieuc avec saint Briac (cf.

http://wikipedia.org

 

 




Posté par FORTERESSES à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Tudwal, alias Pabu

Tugdual de Tréguier - Wikipédia

Saint Tugdual, mort à Tréguier, est un religieux du , originaire du Pays de Galles, venu avec soixante-douze religieux évangéliser l' Armorique en débarquant à Trébabu dans le Léon selon son hagiographie. Il est aussi connu sous les noms de saint Pabu, saint Paban et saint Tudy, qui en serait une forme hypocoristique.

http://wikipedia.org

 

Tudwal - Wikipedia

Saint Tudwal (died c. 564), also known as Tual, Tudgual, Tugdual, Tugual, Pabu, Papu, or Tugdualus (Latin), was a Breton monk. He is considered to be one of the seven founder saints of Brittany. Tudwal was said to be the son of Hoel Mawr (Hoel I).

http://wikipedia.org

 




Posté par FORTERESSES à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ste Azenor, alias Zennor

Saint Senara - Wikipedia

Senara was reputedly a Breton princess of Brest originally named Asenora, a woman described as having a "rather dubious reputation" before her conversion.[unreliable source? ] She was married to a Breton king who wrongly accused her of adultery and threw her into the sea in a barrel while pregnant.

http://wikipedia.org

 

Budoc de Dol - Wikipédia

Sous le nom de Bothmael, Budoc apparaît comme un disciple de saint Maudez dans la Vie latine de celui-ci. La Vita Maglorii (vie de Saint Magloire) et la Chronique de Dol (fin du siècle) en font un " archevêque " de Dol à la suite de saint Magloire, lui-même successeur de Saint Samson.

http://wikipedia.org

 

 

Posté par FORTERESSES à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ste Brigitte, alias Berc'hed

Brigitte d'Irlande - Wikipédia

Sainte Brigide d'Irlande ou Brigide de Kildare (ou en breton santez Berc'hed ou Berhet ou Perhet), est née en 451 à Faughart près de Dundalk, dans le comté de Louth, en Irlande. Elle est morte vers 525 à Kil Dara (Kildare) étymologiquement interprété comme la " cellule du chêne " (lire ici cellule monastique).

http://wikipedia.org

 

Brigid of Kildare - Wikipedia

Saint Brigid of Kildare or Brigid of Ireland ( Irish: ; Latin: ; c. 451 - 525) is one of Ireland's patron saints, along with Patrick and Columba. Irish hagiography makes her an early Irish Christian nun, abbess, and foundress of several monasteries of nuns, including that of Kildare in Ireland, which was famous and was revered.

http://wikipedia.org

 



Posté par FORTERESSES à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

St Brandan, alias Brendan

Saint Brendan - Wikipédia

Saint Brendan, Brendan de Clonfert ou Bréanainn de Clonfert, né vers 484 à Ciarraight Luachra ou Kerry-Luachra, province d'Altraich-Cuile du royaume de Munster (dans l'actuel comté de Kerry, en Irlande), et mort en 578 à Eanach Dhúin ou Annaghdown/Annadown), surnommé le Navigateur ou le Chief Prophet of Ireland, est un de ces saints moines du christianisme irlandais dont la légende a occulté l'histoire.

http://wikipedia.org

 

Brendan - Wikipedia

Saint Brendan of Clonfert ( c. AD 484 - c. 577) (Irish: Naomh Bréanainn or Naomh Breandán; Latin: ; Icelandic: (heilagur) Brandanus ), also referred to as " Brendan moccu Altae", called "the Navigator", "the Voyager", "the Anchorite", and "the Bold", is one of the early Irish monastic saints and one of the Twelve Apostles of Ireland.

http://wikipedia.org

 




Posté par FORTERESSES à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]